La route du thé et des fleurs

La route du thé et des fleursCa faisait bien longtemps que je n’avais pas joué à ce petit jeu, et ce matin, j’ai trouvé amusant de m’y replonger.

La route du thé et des fleurs de Robert Fortune raconte comment cet anglais est parti en Chine, s’est fait passer pour un chinois et a volé les secrets de la culture du thé (et les plants) pour faire pousser les théiers en Inde.  On connaît le succès de son entreprise. On trouve dans cette histoire une ambiance assez british, Robert Fortune illustrant parfaitement le flegme britannique : il craint à chaque instant que sa supercherie soit découverte, passe par des routes assez dangereuses, mais prend tout ça avec calme et décontraction. Un très sympathique récit de voyage.

Sinon, sur la photo, il s’agit  d’un thé earl grey aux fleurs de bleuets, et une très jolie boîte à thé, achetée/offerte à Paris. Je l’aime beaucoup. Pas mon earl grey préféré, mais celui que j’avais acheté il y a 15 ans chez Fortnum & Mason à Londres n’est pas facile à trouver par ici….

La route du thé et des fleurs, Robert Fortune


 

Laisser un commentaire