Mobile à pompons

Voici un joli mobile qui remplace avantageusement un mobile de Gobbi, assez complexe à fabriquer soi-même car les fils n’arrêtent pas de s’emmêler ! Pour les fils, il est préférable d’utiliser du brillant ou satiné afin d’avoir des reflets (comme sur le mobile de Gobbi).  Ici, c’est du Mouliné Satinde DMC, avec les références : S818, S776, S899, S3607, S915. Il y a plus de choix de couleurs avec les fils en coton simple, donc à vous de voir ! Attention : ce mobile doit être fixé hors de portée de l’enfant, il est fait pour être regardé, pas touché !
Fournitures pour fabriquer ce mobile : une baguette en bois de 42cm de long (on peut couper une baguette plus longue…), 5 bobines de 8m de fils à broder de couleurs dégradées,  une plaque de carton d’au moins 7cm x 25cm (ici, le côté d’un paquet de biscottes), de la colle universelle transparente, un mètre ou une règle pour mesurer, une grande aiguille ou une épingle à nourrice, un crayon à papier, de la ficelle, des ciseaux.

 

Fabriquer les pompons.

1 – Découper le carton en une bande de 7cm de large. Tracer un trait à 1,2cm du bord. Découper la bande en 5 morceaux (un pour chaque pompon).

2- Réserver 1 mètre de fil de chaque bobine à part. Entourer la bande carton du reste de la bobine.

3, 4 – Inciser le carton au niveau du trait de chaque côté en ne laissant qu’un mince bout pour tenir, afin de pouvoir fabriquer le haut du pompon en passant un fil. Pour éviter de découper les fils sous le carton en coupant, j’ai protégé le dessous avec un peu de plastique (l’emballage cache des fils). 

5, 6 – Prendre un morceau de 15cm de fil dans le mètre sauvegardé, et le nouer solidement en serrant bien autour du haut du pompon.

7 – Découper les fils à l’autre extrémité pour ouvrir le pompon, et déchirer le carton pour ne garder que le bout du haut. On obtient alors un pompon tout dépenaillé.

8 – Humidifier le pompon pour  que les fils deviennent bien droits. Quand le pompon est sec, égaliser le bas du pompon avec des ciseaux et couper les fils du nœud.

 Bâtir le mobile.

10 – Marquer la baguette avec les emplacements des fils : à 3cm du bord, puis tous les 9 cm pour les pompons ; à 2cm des bords pour le fil d’attache. Ici, on peut entailler légèrement la baguette avec une scie au niveau des marques pour placer plus facilement les pompons.

11, 12 – Marquer les fils d’attache des pompons et nouer :  plier les fils en 2, maintenir la pliure au niveau du 0 du mètre, et marquer les 2 fils au niveau du futur nœud (il faut donc garder au moins 2 à 3cm de fils pour faire le nœud).  J’ai fait les marques tous les 2,5 cm, mais la pente finale n’est pas assez accentuée je trouve, donc je suggère plutôt tous les 3,5cm. Faire les marques aux longueurs de double fil: 26cm (couleur la plus foncée),  29,5cm, 33cm,  36,5cm et 40cm (couleur la plus claire). Humidifier légèrement les fils au niveau de la marque pour ne pas qu’ils glissent,  et nouer les 2 fils sur eux-mêmes (queue de vache) : faire un nœud assez lâche, et ajuster en serrant pour que le cœur du nœud tombe sur la marque.  Il est préférable de faire les étapes 11 et 12 à la suite pour chaque fil (marquer/nouer, marquer/nouer) car les marques ne sont pas très visibles.

13 – Passer le fil d’attache dans le haut du pompon en s’aidant d’une petite épingle à nourrice, ou, plus facile, d’une grosse aiguille (on passe le double fil dans le chas).  Enlever l’épingle ou l’aiguille, et passer la “queue” du fil dans la  boucle pour maintenir le fil sur le pompon (voir cette image : la baguette est le pompon).

14 – Attacher le pompon sur la baguette au niveau des marques par la même technique qu’à l’étape précédente : on enroule le fil autour de la baguette, et on passe le pompon à l’intérieur et on sert.

15 -  Nouer un morceau de ficelle de 65cm aux 2 extrémités de la baguette (à 2cm des bords), et sécuriser tous les noeuds (fermeture du pompon une fois le pompon sec, queue de vache, ficelle) avec un point de colle. On peut aussi coller les fils à la baguette si on le souhaite pour éviter qu’ils ne bougent. Et voilà; il ne reste plus qu’à suspendre le mobile hors de portée de bébé !


 

Laisser un commentaire