Cuisinière en carton

Voici une petite idée de bricolage à faire soi-même. J’ai réalisé cette cuisinière en espérant que cela dissuaderait Daphné de jouer avec les boutons du (vrai) four. Il me fallait pour cela des boutons qui tournent, d’où l’idée des bouchons + attaches parisiennes. Une fois tout le matériel réuni, il faut une heure pour monter la bête, c’est plus rapide que ce que je pensais. Vous trouverez plein d’autres idées sur Pinterest  (j’aime bien les plaques de cuisson en CD).

Info vérité : J’ai mis en réalité tout un après-midi, mais j’ai passé beaucoup de temps à : 1) définir comment j’allais faire(merci Pinterest pour l’inspiration) et 2) réunir le matériel : mais où donc ai-je rangé ces fichues attaches parisiennes dont je ne me sers jamais ? Où est le poinçon pour percer ? Tiens je vais faire vite fait des feux à coller avec l’ordinateur (le PDF est disponible plus bas). Tout en m’occupant de Daphné 18 mois après sa sieste, à lui faire faire de la peinture aux doigts, bref…

Matériel : une boîte en carton, un morceau de carton plus large que la boîte en carton, 6 attaches parisiennes, 2 ou 6 bouchons en plastique (ici du lait Lactel), un cutter, une grande règle, du ruban adhésif épais, du ruban adhésif transparent, un crayon à papier, une équerre, des ciseaux, un objet pointu (une grande vis par exemple), une imprimante
1 – Dessiner la porte du four à l”intérieur de la boîte en carton, en laissant environ 10cm sur les côtés et en haut (le haut = le haut de la future cuisinière = le bas de la boîte).
2 – Découper au cutter et à la règle la porte sur 3 côtés (les côtés + le haut de la porte, côté haut de la cuisinière, donc bas de la boîte).
3 – Faire une découpe très peu profonde au cutter sur la bas de porte, juste pour marquer la pliure, puis plier la porte le long de cette découpe, vers l’extérieur.
4 – Renforcer les côtés de l’ouverture de la porte et de la porte elle-même avec du scotch épais : rentrer la porte à l’intérieur, poser une longueur de scotch un peu plus grande que le côté sur l’extérieur, découper les coins dans l’ouverture en biais, et replier vers l’intérieur en lissant avec le main pour que cela adhère correctement (j’ai oublié de le faire pour la porte elle-même, mais j’avais prévu de le faire).Pour renforcer la porte : ouvrir la porte et recouvrir les bords de ruban adhésif épais.
5 – Pour la “grille” du four : poser la boîte sur le morceau de carton plus long pour y dessiner un rectangle qui dépasse de 4 cm environ de chaque côté de la largeur, et qui est environ 10cm moins profond. Marquer le bord du carton sur les côtés. Découper le rectangle.
6 – Faire une découpe très peu profonde au cutter à 1cm à l’intérieur des marques sur le rectangle, et plier le long de ces découpes. Scotcher ce plateau à l’intérieur du carton, de façon à ce qu’il soit visible par la porte (environ 5 au-dessus du bas de la porte). C’est l’étape un peu touchy.
7 – Poignée du four : découper une bande de carton de 12cm plus long que la porte et de 3cm de large environ. La centrer sur la porte à 5cm du haut de la porte,  replier les 2 morceaux qui dépassent vers l’intérieur et les coller avec le scotch épais à l’intérieur la porte
8 – Percer les 2 bouchons en leur centre avec un objet pointu. Les positionner au-dessus de la porte pour leur trouver une bonne position qui ne dépasse pas sur la porte ou du haut de la cuisinière et marquer le centre sur la boîte. Il peut être utile de marquer un centre, et mesurer la position par rapport au haut de la cuisinière, et reporter cette hauteur à la position du second bouton, pour qu’ils soient bien alignés. Percer les 2 centres marqués sur la boite  avec un objet pointu. Passer une attache parisienne au centre de chaque bouchon, passer dans les trous du carton et écarter les pattes.
9 – Fermer le bas de la cuisinière en refermant le carton avec du scotch
10 – Découper 4 cercles de carton de 5 cm de diamètre (j’ai utilisé la base d’un petit verre comme guide), ou prendre les 4 bouchons restants. Percer un trou au milieu. Positionner les cercles sur le haut de la cuisinière.
11 – Imprimer les 2 feuilles de ci-jointes pour les feux. Feux pour cuisinière en carton à imprimer
13 – Positionner les feuilles côte-à-côte  sur le haut de la cuisinière en les faisant se chevaucher, avec les boutons à côté pour trouver la bonne position feux / boutons  adaptée à votre carton.  Une fois le bon écartement trouvé, découper éventuellement les feuilles au cutter (haut / bas / côtés) et les assembler ensemble avec le ruban adhésif transparent. Puis coller les feuilles sur le carton avec du scotch épais.J’ai découpé mes feuilles un peu hasard, ce qui fait qu’elles ne sont pas bien alignées : ne faites pas comme moi !
14 – Marquer les centres des boutons sur le carton : il est utile d’utiliser l’équerre et la règle pour positionner les boutons bien alignés et à intervalles réguliers une fois la bonne position approximative définie.
15 – Percer les centres sur le carton et sur les boutons, passer une attache parisienne dans chaque bouton, puis dans le trou du carton. Ecarter les pattes à l’intérieur en passant par le four : et voilà des boutons qui tournent ! On peut aussi marquer des graduations sur le carton et sur les boutons pour parfaire la chose.

 


 

1 commentaire

  1. 1

    Ahah très astucieux la dinette à moindres coûts !! Je vais solliciter monsieur pour qu’il puisse s’atteler à la fabrication d’une cuisine discount pour notre petite chérie. En tout cas je trouve ça génial !

Feed RSS pour cette entrée

Laisser un commentaire