Menu de la semaine – 2015 – S14

le 31 mars 2015 par fvd

Ayant vu passer sur Pinterest et les blogs des recettes avec de l’apple sauce et intriguée par cet ingrédient, je m’en suis fait ramener des Etats-Unis sans trop chercher à en savoir plus. En lieu et place de ce que j’imaginais être un épais sirop ambré à la pomme ou quelque chose d’un peu exotique, je me suis retrouvée avec … un banal bocal de compote ! Mais sans sucre ajouté aux pommes.  Elle a servi à faire une tarte aux pommes et des céréales maison, et il en reste pour quelques desserts.

  • samedi midi : entrecôte, salade de tomate, asperges et haricots verts (en boîte) ; fraises-chantilly
  • samedi soir : plats à emporter de Com&Wok
  • dimanche midi : poulet rôti, riz et carottes au beurre ; tarte aux pommes (compote + pomme)
  • dimanche soir : des restes
  • lundi : artichaut vinaigrette ; tartines chèvre-coppa ; yaourt
  • mardi : velouté de chou-fleur, pommes de terre ; pomme
  • mercredi midi : tomate en salade ; poulet ; pâtes ; yaourt
  • mercredi : poisson poêlé, pâtes, épinards ; compote
  • jeudi : gratin de chou-fleur, yaourt
  • vendredi : lasagne, fruit

Menu de la semaine – 2015 – S13

le 25 mars 2015 par fvd

Un week-end jardinage, un début de semaine ensoleillé et soudain, la neige et les sommets qui reblanchissent… Mai (fait ce qu’il te plaît) est encore loin !

  • samedi midi : filet de poisson pané (traiteur), courgette à la tomate ; pomme
  • samedi soir : quenelle ; pâtes ; fondant chocolat-caramel (surgelé du commerce)
  • dimanche midi : pâte de dinde au four ; jardinière pomme de terre, haricots verts, petits pois ; gâteau aux pommes (Aunt daisy’s fruit torte)
  • dimanche soir : des restes, des pommes de noisette
  • lundi : soupe de poireau au vermicelle ; yaourt
  • mardi : chorizo ; saumon sauce à l’oseille, pâtes, purée de carottes (surgelée) ; poire
  • mercredi midi : dinde froide, pâte, courgettes à la tomate ; yaourt
  • mercredi : tarte à la tomate sur fond de pesto (une tarte à la tomate où le pesto remplace la moutarde) ; tartelettes aux pommes (avec les chutes de pâte)
  • jeudi : tajine agneau, pomme de terre, carotte, coeur d’artichaut ; yaourt
  • vendredi : omelette, salade d’endive

Garniture pour tartelettes au citron

le 20 mars 2015 par fvd

Je perds souvent du temps à rechercher des garnitures de tarte au citron et à les adapter pour coller à mon nombre de tartelettes, nombre qui dépend souvent lui-même de la quantité de petites boules de pâte brisée issues des chutes de grandes tartes que j’ai congelées. Donc voilà une des versions que j’utilise.

Pour 3 tartelettes (soit 3 grosses cuillères à soupe de garniture) : 1 citron, 50g de sucre, 2 œufs, 1/2 cuillère à soupe de maïzena

  1. Laver le citron, râper la moitié du zeste si le citron est non-traité (merci la râpe microplane !) . Presser le citron, mettre le jus et les zestes dans une petite casserole. La recette fonctionne très bien avec le seul jus, les zestes ne sont pas obligatoires
  2. Ajouter le sucre et mettre à chauffer pour faire fondre le sucre.
  3. Battre les œufs.
  4. Mélanger le maïzena avec un peu d’eau (une ou 2 cuillères à soupe) dans un petit bol pour obtenir une sauce homogène : ainsi, pas de grumeau !
  5. Verser la maïzena liquéfiée  dans les œufs et mélanger.
  6. Ajouter le citron et mélanger.
  7. Remettre sur le feu et mélanger jusqu’à que la préparation épaississe. Et voilà !

Comme utiliser cette garniture ?

  • en vraie tartelette : foncer les moules à tartelette avec votre pâte. Ajouter des légumes secs (pour éviter que ça gonfle) et faire cuire 20 minutes à 190°C. Pendant la cuisson, préparer la garniture au citron. Sortir les tartes du four, vider les légumes secs, laisser refroidir un peu et démouler, puis remplir les tartelettes d’une belle cuillère à soupe de crème au citron, bien répartir et égaliser. Laisser refroidir complètement avant de servir.
  • en mini-tartelettes de fainéant : verser la préparation  dans un sac a congélation et garder au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Au moment de servir, disposer des galettes bretonnes dans un plat, sortir le sac, couper un des coins en biais et se servir du sac comme d’une poche à douille pour garnir les galettes de crème.

Autres recettes : pour 4 tartelettes meringuées, et avec la pâte à préparer, il y a cette recette. Et pour une grosse tarte, avec une base de crème pâtissière, il y a cette recette, ou sinon la recette originale de chez Cléa.

Menu de la semaine – 2015 – S12

le 18 mars 2015 par fvd

J’ai oublié de photographier le délicieux osso bucco de dimanche : cuit en cocotte, au four, c’est incomparable ! Malgré un week-end un peu pluvieux, on sent que le printemps approche et ça fait du bien !

  • samedi midi : guacamole, charcuterie ; faux-filet sauce échalote, pommes de terre sautées ; fraises-groseilles et glace vanille
  • samedi soir : ravioli aux cèpes, sauce pesto ; salade de roquette ; ananas
  • dimanche midi : osso bucco, polenta ; salade de roquette ; gâteau au citron et farine d’épeautre
  • dimanche soir : reste de polenta et ravioli
  • lundi : lentilles aux pois chiches (surgelé cuisiné maison) ; yaourt
  • mardi : ris de veau (Picard), palets de légumes (idem), polenta ; clémentine
  • mercredi midi : steak haché, haricots verts, pâtes ; yaourt et clémentine
  • mercredi : chou et carottes braisées au lard ; gâteau de semoule
  • jeudi : soupe de patate douce et champignons ; clémentine
  • vendredi :pâtes au pesto ; yaourt

Salade de chou chinois aux vermicelles et crevettes, sauce japonisante

le 12 mars 2015 par fvd

Il arrive parfois que je me retrouve avec un chou chinois à la maison. Une moitié finit régulièrement sautée dans le wok (ail, poulet, chou, sauce soja dans sa version la plus simple). Mais voici une recette pour servir le chou chinois en salade, ce qui marche très bien aussi.  Les crevettes sont totalement optionnelles, les vermicelles aussi. Je pense que des dés de mangue accompagneraient très bien cette salade, avec ou à la place des crevettes,  mais je n’en avais pas sous la main.

Pour 3 bonnes assiettes : 1/2 chou chinois (possible avec du chou blanc, compter un gros quart d’un chou normal), vinaigre de riz (je crois que j’ai préparé le mien avec de la sauce pour riz à sushi, déjà sucrée), sucre, sel, mirin, huile neutre, huile de sésame, 2 nids de vermicelles de riz, 6 tiges de coriandre, 12 crevettes crues (ici des surgelées)

  1. Laver le chou, le découper en fines tranches dans la largeur (perpendiculairement à la longueur), redécouper grossièrement les tranches en 3, et verser dans un saladier
  2. Mélanger le vinaigre, une 1/2 cuillère à café de sucre (que j’ai zappé, mon pseudo-vinaigre étant sucré), et 2 bonnes pincées de sel dans un bol.
  3. Verser ce mélange sur le chou, mélanger bien et laisser reposer 10 à 20 minutes.
  4. Pendant ce temps, faire chauffer de l’eau. Quand elle bout, la verser sur les vermicelles de riz disposés dans un saladier ou une casserole. Laisser au moins 15 minutes.
  5. Laver la coriandre, détacher les feuilles et les hacher grossièrement.
  6. Dans un bol mélanger 1 cuillère à soupe de mirin, 1/2 cuillère à soupe d’huile neutre (colza, tournesol, …) et 1/2 cuillère à soupe d’huile de sésame et mélanger.
  7. Égoutter le chou, verser dans un second saladier et mélanger avec la sauce au mirin.
  8. Faites chauffer une peu d’huile dans une poêle, et  faire cuire les crevettes à feu vif jusqu’à ce qu’elle soient rouges.
  9. Égoutter les vermicelles, les répartir dans des assiettes creuses. Verser par-dessus le chou, parsemer de graines de sésame et de coriandre hachée, puis ajouter les crevettes sur le dessus.

Menu de la semaine – 2015 – S11

le 9 mars 2015 par fvd

Dimanche 8 mars : premier repas de l’année sur la terrasse ! Ca fait du bien de passer une journée dehors au soleil, à arracher les mauvaises herbes. Il est temps que l’hiver s’en aille et avec lui les rhumes et autres sinusite et nez bouché.

  • samedi midi : tomate ; coquille de fruits de mer (Pi*ard), haricots beurre ; kiwi
  • samedi soir : quiche lorraine ; salade d’endive et riz pour les petits ; clémentine
  • dimanche midi : rôti de veau, lasagne épinards-courge ; glace vanille, poire caramélisées et sauce chocolat
  • dimanche soir : des restes ; yaourt aux restes de poires
  • lundi : chorizo ; choux de Bruxelles rôtis  aux pommes ; pomme
  • mardi : croque-monsieur , avocat ; yaourt
  • mercredi midi : rôti de veau ; petits pois, pâtes ; compote
  • mercredi : soupe de courge ; yaourt
  • jeudi : flétan au poireau en papillottes (vaguement comme ces papillotes de poisson à la moutarde); riz ; gâteau de semoule
  • vendredi : patates douces à la méditerranéenne ; fruit

Mini mug-cakes au chocolat un peu coulants, pour 6

le 6 mars 2015 par fvd

Voici un idée de dessert pour un café gourmand ou pour un plateau de desserts divers et variés. Il n’est pas nécessaire de préparer le mélange à l’avance, comme je l’ai fait. Mais comme on prépare des petites quantités dans des petits récipients, j’ai trouvé plus facile de faire une préparation générale à répartir ensuite au dernier moment dans les tasses, plutôt que de préparer chaque mug cake séparément comme on le fait pour les versions normales : il m’aurait fallu mesurer des tiers d’oeufs et faire 6 fois la préparation : pas très pratique. Si la préparation est faite au dernier moment, penser à adapter le temps de cuisson car la préparation ne sortira pas du réfrigérateur et cuira donc plus vite.

Pour 6 personnes : 80g de chocolat à pâtisser, 65g de beurre, 60g de sucre en poudre, 80g de farine, 80g de lait, 2 oeufs. Pour un mug cake normal, diviser les quantités par 2 : un mug cake = 3 minis mug cakes, et adapter le temps de cuisson (commencer par 40s).

Préparation à l’avance

  1. Faire fondre le chocolat sur une plaque électrique au plus bas, ou au micro-onde, ou bain-marie.
  2. Ajouter le beurre petit à petit en mélangeant au chocolat, il va fondre dans le chocolat.
  3. Transvaser dans un saladier ou un grand bol, ajouter le sucre et mélanger.
  4. Ajouter la farine tamisée et mélanger.
  5. Ajouter le lait et mélanger.
  6. Battre les oeufs dans un bol, les ajouter et bien mélanger.
  7. Garder au réfrigérateur jusqu’au moment de servir

Cuisson : la cuisson dépend de la puissance du four, de la matière des tasses, de la température de l’appareil au chocolat, et du nombre de tasses…  Il vaut mieux procéder petit à petit. Dans mon four, 3 tasses ont été prêtes avant les 3 autres. On sait que c’est prêt quand le mélange a bien gonflé (il monte presque en haut de la tasse si la tasse était à moitié remplie), que le dessus a l’air pris, mais qu’il reste un peu de liquide autour : comme sur la photo. Si vous n’aimez pas le côté coulant, prolongez la cuisson pour ne plus avoir de liquide autour. Ici, la cuisson est relativement longue parce que le mélange sort du réfrigérateur, et qu’il y a 6 tasses. Avec une seule tasse froide au milieu du four, démarrer à 30 secondes, cela peut suffire.

  1. Répartir le mélange dans des tasses à café, la tasse doit être remplie à la moitié, ou un peu plus.
  2. Mettre les 6 tasses au micro-onde (en rond autour du plateau, pour une cuisson homogène) et faire cuire 1 minute 30 (40 secondes si le mélange est déjà à température ambiante)
  3. Cuire par pallier de 40 secondes jusqu’à ce que ça commence à gonfler, puis par pallier de 20secondes quand ça commence à gonfler, jusqu’à obtenir la texture voulue. Pour ma part, avec des tasses en porcelaine, j’ai fait 1 minute, puis 2* 40 s, puis 2 fois 20sec : j’avais 3 tasses de prêtes ; puis 2 x 20 secondes pour les 3 tasses restantes.
  4. Laisser reposer 1 à 2 minutes (ils vont retomber un peu dans la tasse), puis servir chaud.

Menu de la semaine – 2015 – S10

le 2 mars 2015 par fvd

Cette semaine, on va tenter de faire simple, parce que je sais que je n’aurais pas trop le temps de m’attarder sur le repas le soir. Et puis je sens que le rhume revient alors évitons la complexité.

  • samedi midi : saumon mayonnaise, macédoine (traiteur) ; compote
  • samedi soir : paëlla (traiteur) ; banane au chocolat
  • dimanche midi : betterave vinaigrette ; patte de lapin aux herbes, pomme  de terre au four sauce au yaourt et persil ; tartelette au citron customisée
  • dimanche soir : des restes (pâtes, lapin, tarte aux épinards, macédoine …)
  • lundi : salade d’endive, betterave, orange ; pâtes au pesto rouge ; yaourt
  • mardi : brocolis sauté au jambon et ail ;  orange
  • mercredi midi : thon poêlé, courgettes sautées ; yaourt
  • mercredi : tomate en salade ; petit épeautre au pesto rouge ; kiwi
  • jeudi : soupe pomme de terre-carottes ; saucisson ; yaourt
  • vendredi : riz cantonais (Picard)

 

Gâteau au citron vert et farine d’épeautre

le 27 février 2015 par fvd

Voilà une recette très facile et bien citronnée, qui part d’une base de gâteau au yaourt. J’ai pris de la farine d’épeautre car le père Noël en a glissé 1kg sous le sapin, mais de la farine de blé marcherait bien aussi, ainsi que des citrons normaux. Je ne sais pas si c’est la farine, le citron ou l’huile d’olive, mais ce gâteau était très bon et très moelleux. Comme l’occasion était festive, je l’ai décoré mais cela n’est pas du tout obligatoire.

Ingrédients : un pot de yaourt, un citron vert, un gros citron jaune (non-traités, les citrons), 3 oeufs, 3 pots de farine d’épeautre, 1 cuillère à café de bicarbonate de sodium (ou de levure chimique), 2 pots de sucre, 1/2 pots d’huile d’olive

  1. Zester les citrons (la râpe micro-plane fine est impeccable pour ça), et les presser.
  2. Préchauffer le four à 180°C.
  3. Mélanger le yaourt avec les œufs, puis ajouter le sucre, puis les zestes et le jus de citron.
  4. Ajouter la farine et le bicarbonate (idéalement en ayant mélangé le bicarbonate au préalable à la farine) et bien mélanger.
  5. Ajouter l’huile pour finir.
  6. Beurrer et fariner un moule à manqué, y verser la pâte et faire cuire 40 minutes à 180°C, voir un peu plus (la pointe d’un couteau doit ressortir propre).
  7. Laisser tiédir puis démouler.

Pour le décor : un peu de miel (ou confiture claire : coing, abricots, …) et des petites billes, ou vermicelles au chocolat.

  1. Imprimer un décor sur Internet, découper la forme en prenant soin que ce soit l’extérieur qui reste entier., comme pour un pochoir.
  2. Une fois le gâteau refroidi, avec un pinceau, humidifier très légèrement la feuille de papier pour la ramollir un peu (très peu, il ne faut pas qu’elle parte en lambeaux !) ; prendre un peu de miel et passer très légèrement sur les bords de la forme. Retourner la forme et la déposer sur le gâteau, le côté miel sur le gâteau. Le but ici est de faire adhérer au mieux la feuille sur le gâteau pour que les billes du décor ne passe pas dessous. La feuille ne va pas adhérer partout, ce n’est pas très grave, il faut juste limiter les “trous”.
  3. Remettre un peu de miel sur le pinceau et passer sur le trou que fait la forme afin de dessiner la forme sur la gâteau. Elle n’a pas besoin d’être visible, il faut vraiment en mettre très peu : il suffit d’une fine pellicule collante pour que le décor adhère.
  4. Remplir la forme avec les billes en parsemant doucement celles-ci sur la forme : elles ne vont pas trop rouler et resteront collées par le miel.
  5. Oter le papier, et enlever du gâteau les billes qui auront roulé sous le papier en les poussant en dehors.
  6. Tadam !

Menu de la semaine – 2015 – S09

le 23 février 2015 par fvd

On sent que les jours rallongent en ce moment : je pars du travail quand il fait encore jour. Le printemps se rapproche, mais, mais… il tombe encore de la neige ! En une heure ce samedi, c’était tout blanc dehors, on gratte la voiture le matin et les gants sont de sortie pour la promenade au parc. Bref, ce n’est pas encore ça, mais ça vient !

  • samedi midi : côtelettes d’agneau, restes de navet, pâtes et semoule, haricots verts ; gâteau de semoule
  • samedi soir : endives au jambon ; yaourt
  • dimanche midi : rôti de porc et pommes de terre au four ; fenouil et carottes sautées ; crumble aux pommes
  • dimanche soir : des restes ; pommes noisettes ;
  • lundi : soupe à l’oseille (pommes de terre, échalote) , naan à la purée de pois cassés et fromage (purée = soupe reste de semaine 08) ; compote
  • mardi : salade chou chinois aux pommes, crevettes et vermicelles de riz (avec cette sauce) ; yaourt
  • mercredi midi : rôti de porc froid ; pâtes ; petits pois ;
  • mercredi : tourte aux épinards (pâte brisée, fromage de vache) ; yaourt
  • jeudi : wok de poulet au chou chinois (sauce soja, mirin, graines de sésame) ; riz ; compote
  • vendredi : pâtes au pesto ; yaourt

 

Tarte aux légumes rôtis, pâte à la farine d’épeautre

le 20 février 2015 par fvd

Voici une tarte délicieuse, mais un peu longue à préparer car il y a un temps de cuisson des légumes au préalable.  Ils peuvent se préparer la veille, tout comme la pâte, il suffit alors d’enfourner le jour même, mais le fait de rôtir les légumes ajoute vraiment un “plus” gustatif.

Ingrédients : 90g de farine d’épeautre, 80g de farine de blé (ou 170g de farine de blé), 85g de beurre, sel, 2 aubergines, 2 courgettes, 2 gousses ail, thym, romarin, 3 œufs, 15cl de crème, 1/2 fromage de chèvre frais

  1. Préchauffer le four à 190°C. Couper les aubergines en 8 quartiers, à recouper dans la longueur pour obtenir des tronçons de 4 cm de long. Mélanger avec une petite cuillère à soupe d’huile et 2 pincés de sel.
  2. Répartir le mélange sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé.
  3. Couper les gousses d’ail et 6 morceaux chacune. Prendre 6 morceaux, les répartir au milieu des aubergines. Répartir 3 branches de romarin et de thym sur les légumes, puis enfourner 10 minutes.
  4. Pendant les 10 minutes, peler les courgettes, les couper en tranches de 1cm d’épaisseur, les mélanger avec un peu d’huile et de sel.
  5. Répartir les courgettes sur une seconde plaque de four. Répartir ail, romarin et thym sur les  courgettes. Au bout des 10 minutes, enfourner les courgettes avec les aubergines et prolonger la cuisson 20 minutes.
  6. Préparer une pâte brisée avec les farines, le beurre, un peu de sel : au batteur K, mettre les farines avec le beurre coupé en morceaux et 2 pincées de sel. Faire tourner à vitesse 2 pour obtenir du sable, puis ajouter 4 cuillères à soupe d’eau froide et laisser tourner jusqu’à obtenir une boule.
  7. Beurrer le moule à tarte, y étaler la pâte.
  8. Une fois les légumes cuits, ôter les branches de thym et romarin et les morceaux d’ail. Répartir les légumes rôtis sur le fond de tarte et ajouter des petits morceaux de chèvre frais.
  9. Mélanger les 3 oeufs avec la crème et une pincée de sel. Verser sur le fond de tarte.
  10. Cuire à 200°C pendant 30 à 35 minutes.

Menu de la semaine – 2015 – S08

le 16 février 2015 par fvd

Ce week-end, nous avons soufflé des bougies avec un peu (beaucoup…) de retard. Un bon repas du dimanche, mais il ne fallait pas compter les calories !

  • samedi midi : chorizo, rillettes ; spaghetti aux tomates ;
  • samedi soir : côtes de veau, haricots verts, restes de spaghetti ; compote
  • dimanche midi : agneau, pomme de terre et tomate au four (tava) ; gâteau au chocolat
  • dimanche soir :des restes ;
  • lundi : artichaut vinaigrette ; gratin de fruits de mer ; yaourt
  • mardi : saucisse au chou, salade de pomme de terre tiède et salade pamplemousse / fenouil
  • mercredi midi : tomates , steak haché, riz ; yaourt
  • mercredi : navet à l’orientale ; samossa Picard ; clémentines
  • jeudi : charcuterie ; soupe de pois cassés, carotte et lait de coco ; pomme
  • vendredi : lasagne au saumon Picard (à force, on va bien finir par les faire !)

Menu de la semaine – 2015 – S07

le 11 février 2015 par fvd

Cette semaine, après les vacances et des mini-courses, le congélateur nous aide bien à reprendre le rythme.

  • samedi midi : tomate ; riz ; charcuterie ; fromage
  • samedi soir : bouillon aux carottes, poulet et vermicelles
  • dimanche midi : filet mignon aux abricots secs ; pâtes ; glace
  • dimanche soir : restes de filet mignon, pomme noisettes ; pommes au four
  • lundi : brocolis-sauce soja-wasabi ; riz ; pain-confiture
  • mardi : bouchées de poulet tikka Picard, poêlées de légumes provençales Picard ; riz ; clémentine
  • mercredi midi : tomate en salade ; filet de flétan, pâtes ; poire
  • mercredi : soupe poireau – fève (du congélateur) – pommes de terre (un peu comme cette soupe verte) et oeuf poché ; yaourt
  • jeudi : ragoût de lentilles à la marocaine (un peu comme dans ce Morocan lentil stew), avec des coeurs d’artichauts ; clémentines
  • vendredi : pizza surgelée, salade ; crème au chocolat du commerce

Menu de la semaine – 2015 – S06

le 11 février 2015 par fvd

Semaine de vacances à la montagne : nous avons fait les classiques . Au menu donc, pâte bolo (ou presque), raclette et crêpes, surtout que c’était la semaine de la Chandeleur pour ces dernières. Et un extra, un repas à la Bouitte qui venait de gagner sa 3ème étoile, et nous n’étions même pas au courant ! Nous avions voulu y aller l’an passé et avions du décommander pour cause d’enfant malade, mais cette année, c’est fait !

  • samedi midi : un probable truc du congélateur
  • samedi soir : pâtes au steak haché et sauce tomate ; pomme
  • dimanche midi : soupe à l’oignons en bas des pistes
  • dimanche soir : diots grillés, purée de pomme de terre ; compote
  • lundi : crêpes jambon, gruyère suisse, poireau ; crêpes sucrées
  • mardi : soupe de légumes d’automne (en pack), charcuterie ; clémentine
  • mercredi midi : huîtres ; mise en bouche au fromage à raclette ; noix de St Jacques (j’ai enfin gouté du citron caviar !); pigeon au chénopode ; oeufs à la neige suprise aux truffes ; biscuiron (ah ah, comme un macaron mais à base de biscuit de Savoie donc sans amande : j’adhère complètement !)  : voici en très résumé notre très bon repas à la Bouitte
  • mercredi : des restes
  • jeudi : tomate en salade ;oeufs au bacon ; clémentines
  • vendredi : raclette

Gâteau gourmand framboise-noisette

le 3 février 2015 par fvd

Ca faisait longtemps que je n’avais pas posté de recette… Voici un gâteau qui a eu un fier succès il y a quelques mois, tel que j’ai bien failli ne pas pouvoir le prendre en photo. Il n’est pas bien compliqué à réaliser, et la petite touche de noisettes sur le dessus lui donne un charme fou. A l’origine, le gâteau est à base d’amandes (voir ici la recette en anglais : best coffe cake you’ll ever have), mais je trouve que les noisettes lui vont très bien.

Pour un moule à cake : 180g de farine, 80g de sucre en poudre, une cuillère à soupe rase de levure chimique, 4 pincées de sel, 100g de beurre (70g + 30g + beurre pour le moule), un oeuf, 12cl de lait (120g), 2 belles poignées / un petit bol de framboises (ici des surgelées), une petite trentaine de noisettes, 45g de sucre roux

  1. Mélanger les ingrédients secs : farine, sucre en poudre, levure, sel.
  2. Y ajouter 70g de beurre coupé en morceaux et travailler avec les doigts (ou au robot batteur K vitesse 2) pour obtenir une texture sableuse.
  3. Ajouter l’œuf et le lait et remuer au minimum pour bien mélanger les ingrédients et obtenir une pâte un peu liquide (ou continuer au batteur K pendant une minute).
  4. Couper les noisettes en morceaux grossiers avec un grand couteau. Mettre les morceaux de noisettes dans un bol avec 30g de beurre en morceaux et le sucre roux. Mélanger du bout des doigts pour obtenir une pâte grumeleuse où tout est bien mélangé.
  5. Mettre les framboises dans l’appareil farine/sucre/beurre/lait, et mélanger.
  6. Verser dans un moule à cake beurré.
  7. Répartir le mélange au noisettes sur la pâte à gâteau, sans enfoncer.
  8. Faire cuire à 180°C pendant 50 minutes.